Le mariage religieux > Les coutumes du mariage religieux

Le bouquet de fleurs : à la sortie de l'église, la mariée jette en l'air, dos aux jeunes filles célibataires, son bouquet de fleurs. La jeune femme qui l'attrapera sera la prochaine à se marier.

Le riz : d'après une coutume venant d'Asie, les invités lancent du riz sur les jeunes mariés après la cérémonie, symbole d'une nouvelle vie à venir. Cette coutume vient également d'un ancien rite païen selon lequel on lance des graines sur les mariés pour leur donner prospérité et fertilité.

Les pétales de roses : la célébration du mariage terminée, les enfants jonchent le parvis de l'église de pétales de roses ou de fleurs coupées.

La haie d'honneur : les invités se répartissent des deux côtés, à la sortie de l'église, de manière à former une haie d'honneur, que les jeunes époux traversent. À la fin de cette haie d'honneur, ils coupent un ruban, symbole des difficultés qu'ils surmonteront ensemble.

Porter la mariée pour franchir le seuil de la maison : cette coutume aurait deux orgines : d'une part, elle sert à protéger la mariée des mauvais esprits censés l'attendre sur le seuil, et d'autre part, à l'époque romaine, on pensait que si la mariée trébuchait au moment de pénétrer pour la première fois dans sa nouvelle demeure, cela porterait malchance aux mariés.

→ Le mariage religieux | → Retour au guide